Vaudou africain : notre rencontre avec prêtres et fétiches vaudou

Fétiche vaudou africain

Africouleur retrace une histoire du culte vaudou africain, illustrée par des photos et vidéos des cérémonies vaudou que nous avons vécues chez des féticheurs, à la fois sorciers et devins, au milieu de leurs fétiches vaudou.

Qu’est ce que le vaudou africain  ?

Le mot “vaudou“, ou vodou, vodoun, viendrait du Yoruba pour désigner un dieu.

Le vaudou est constitué de tous les esprits et puissances du monde invisible, et de toutes les cérémonies, tous les rituels qui permettent de rentrer en relation et vivre en paix avec ce monde de l’au-delà.

Le vaudou s’apparente à l’animisme dont il vénère les forces de la nature.

Une brève histoire du vaudou africain

Le Vaudou a été utilisé comme religion d’état par les rois Fon du Dahomey à partir du XVIIème siècle pour unifier dans leur empire les ethnies voisines, principalement les Yorubas du Nigéria.

Pendant toute la période de la traite des esclaves, les descendants issus de l’ancienne “côte des esclaves” ont emmené avec eux la religion vaudou, qui se retrouve mélangée au catholicisme en Haïti, à la Jamaïque et au Brésil, et en Louisiane.

Aujourd’hui, la religion vaudou reste très active dans la région du Bénin et du Togo : les fétiches tutélaires y sont bien visibles au centre du village, et les marchés de la région, dont le célèbre marché des féticheurs de Lomé, ont tous des étals où sont vendus les objets du culte vaudou africain, fers rituels, clochettes, ossements animaux, graines et poudres multiples.

Le panthéon des dieux vaudou

  • Mawu est le dieu suprême vaudou, le seul qui ne soit jamais représenté, duquel sont issus et autour duquel s’organisent les autres grands dieux de la nature.
  • Gu est le dieu du fer
  • Sakpata le dieu de la terre et de la variole ( !)
  • Shango, le dieu du tonnerre et de la fertilité
  • Mamiwata la déesse de l’eau
  • Houéli le protecteur de la maison
  • Dan, le serpent d’Ouidah chez les Fon
  • Fa est le porte-parole des dieux
  • Legba est le serviteur de Fa et l’intermédiaire entre les dieux et les hommes

De nombreux dieux vaudous de moindre puissance s’ajoutent à ce panthéon, par exemple des défunts royaux, ou les dieux de royaumes voisins conquis.

Pour en savoir plus sur le culte vaudou africain…

Livre VAUDOU - Fondation Cartier
Livre VAUDOU – Fondation Cartier

Nos cérémonies chez les prêtres et fétiches vaudou

Africouleur s’est rendu chez deux féticheurs à la fois sorciers, guérisseurs et devins, de la région d’Aklakou située à la frontière du Togo et du Bénin, où nous avons demandé à ce que soient données des cérémonies vaudou.

Voici quelques galeries de photos et vidéos effectuées lors de ces rituels. Vous pouvez aussi voir notre sélection de fétiches africains.

Cérémonie vaudou chez un vieux prêtre vaudou guérisseur

 

Cérémonie vaudou chez un prêtre vaudou devin à la présence magique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *